MoboReader> Literature > Les vies encloses

   Chapter 70 No.70

Les vies encloses By Georges Rodenbach Characters: 1259

Updated: 2017-11-30 00:04


Les yeux des femmes sont des Méditerranées

Faites d'azur et de l'écume des années

Où l'ame s'aventure en sa jeune saison.

Quelles mers sont là-bas, derrière l'horizon,

Qui déferlent autour de ces ?les jumelles?

En quel golfe atterrir au fond bleu des prunelles?

L'infini s'y recule en un roulis berceur;

Et l'ame part, dérive, en proie aux vents rebelles,

S'extasiant parmi les yeux des femmes belles.

Mais parfois l'ouragan convulse leur douceur

Et l'ame va toucher les récifs des tra?trises;

Elle se heurte à des banquises de froideur:

Climats gelés, gla?ons, brouillards, régions grises;

On navigue soudain sous un rouge équateur:

Flammes d'orgueil, corail sanguin de la luxure,

Feux convergeant de fleuves chauds qu'on ne voit pas.

Que d'emb?ches cachait ce piège qui s'azure!

L'ame est désemparée en de muets combats

Et bient?t se mutile, abandonnant ses voiles,

Vidant ses filets noirs de sa pêche d'étoiles,

Sacrifiant ses mats pour se sauver un peu,

Jetant cargaison, or, tout, dans l'ab?me bleu!

Enfin, un soir que c'est la fin de sa jeunesse,

L'ame s'amarre; elle est édifiée et cesse

D'appareiller parmi les beaux yeux spacieux…

Ah! ce leurre d'aller voyager dans les yeux!

Free to Download MoboReader
(← Keyboard shortcut) Previous Contents (Keyboard shortcut →)
 Novels To Read Online Free

Scan the QR code to download MoboReader app.

Back to Top

shares