MoboReader> Literature > Les vies encloses

   Chapter 69 No.69

Les vies encloses By Georges Rodenbach Characters: 1193

Updated: 2017-11-30 00:04


J'ai gardé dans mes yeux, comme un thésauriseur,

L'or des moissons; l'or des chevelures; un site

Dont mon ame fut seule à savoir la douceur;

Un couchant dont le rose à mon gré ressuscite;

Puis tels cygnes au clair de la lune nageant,

Des cygnes de qui l'aile a la forme des harpes,

Harpes de Lohengrin aux musiques d'argent.

J'ai gardé dans mes yeux de bleuatres écharpes,

Vapeurs d'étangs, brouillards que la pluie a brochés,

Et d'où montent des fonds de ville, des tourelles

Qu'une guirlande, en fer, d'angélus lie entre elles…

Et je marche portant dans mes yeu

x ces clochers

Vus un soir en voyage au bout du crépuscule.

J'y garde encor des ciels, des arbres et de l'eau;

Des femmes que l'absence au fond de l'oeil accule,

Toutes tristes comme des lis dans un préau;

Puis des noces en blanc, des baptêmes, la moire

Sous la brise, d'un vieux canal horizontal…

Or, ces reflets dans l'oeil, c'est toute ma mémoire;

Un souvenir plut?t physique que mental:

Réverbérations d'enfance et de voyages,

Dessins figuratifs des heures qui s'en vont,

Survivances toutes visuelles qui font

De mes yeux comme un grand reliquaire d'images!

Free to Download MoboReader
(← Keyboard shortcut) Previous Contents (Keyboard shortcut →)
 Novels To Read Online Free

Scan the QR code to download MoboReader app.

Back to Top

shares