MoboReader> Literature > Les vies encloses

   Chapter 58 No.58

Les vies encloses By Georges Rodenbach Characters: 1603

Updated: 2017-11-30 00:04


D'où vient-il dans les yeux cet occulte affluent

Des larmes, filet d'eau, ruisselet qui se mêle

Au tranquille étang bleu pale de la prunelle;

Source qui se divulgue en discontinuant,

Chapelet s'égrenant, gouttes accumulées…

Or les vitres qu'un peu de pluie a granulées

Ont un trouble semblable, et tout s'y brouille ainsi!

Mais pourquoi, mais sous quelle influence secrète

Cette eau des pleurs amers est-elle toujours prête?

Ce n'est pas que pour un malheur, pour un souci!

Même pour rien: pour un orgue triste, une fuite

De nuages, des lis qui meurent sans emploi,

La source qu'on croyait captée au fond de soi

Jusqu'au plein air des yeux est de nouveau déduite

Et s'égoutte, collier d'ame désenfilé!

Or qui les filtre une à une, ces larmes nues?

élixir

de douleur, né dans quelles cornues?

Et qui cristallisa leur mystère salé

En l'émiettement de semblables globules?…

Quels sables sont en nous? quel puits intérieur

D'où montent, en crevant, ces pleurs comme des bulles?

Ou bien le crane est-il une grotte en moiteur

D'où sourdent ces stalactites intermittentes?

Où donc le réservoir des pleurs, agrégat d'eaux?

Quels circuits jusqu'aux yeux, au long de quelles pentes?

Où donc, sur quels penchants du coeur, sur quels coteaux,

Les vignes dont le vin a rempli ces burettes

Pour la messe de Joie ou la messe de Deuil?

Sens divers et confus qu'ont les larmes muettes;

Peut-être sans raison autre que baigner l'oeil

D'un liquide qui vient de l'ame, et s'y fiance

Pour en rendre plus bleue et claire la fa?ence.

Free to Download MoboReader
(← Keyboard shortcut) Previous Contents (Keyboard shortcut →)
 Novels To Read Online Free

Scan the QR code to download MoboReader app.

Back to Top

shares