MoboReader> Literature > Les vies encloses

   Chapter 57 No.57

Les vies encloses By Georges Rodenbach Characters: 1235

Updated: 2017-11-30 00:04


L'oeil est un glauque aquarium d'eau somnolente:

Tranquillité, repos apparent, calmes plis

Comme ceux qui s'éternisent dans les surplis;

Puis tout à coup un trouble, une ascension lente

D'un désir qui vient faire une blessure à l'eau,

Moires d'une blessure élargie en halo.

Ce désir s'évapore; un autre lui succède.

Chacun des mouvements de l'ame en cette eau tiède

Est une ombre sous des vitres qui dispara?t;

En fuite comme avec des nageoires, l'ombre erre

Et s'argente dans la transparence du verre.

Aquarium peuplé de songes en arrêt!

Une pensée y nage à peine définie

Et ret

ourne dormir dans des varechs couchés

Parmi les minéraux du crane et ses rochers.

Une autre pensée ose - et c'est une actinie

Ouvrant dans la prunelle un coquillage-fleur,

Mais qu'on l'effleure, il se recl?t avec douleur!

Paysage qui change à tout instant: pensées

Qui sont des poissons noirs, des perles nuancées,

Des monstres froids ou des infiniment petits,

Corpuscules dans le fond de l'être blottis;

Embryons de projets, vagues germes de rêves,

émergeant d'on ne sait quel ab?me mental,

Qui montent jusqu'à l'oeil en assomptions brèves

Et viennent animer cet écran de cristal.

Free to Download MoboReader
(← Keyboard shortcut) Previous Contents (Keyboard shortcut →)
 Novels To Read Online Free

Scan the QR code to download MoboReader app.

Back to Top

shares