MoboReader> Literature > Les vies encloses

   Chapter 42 No.42

Les vies encloses By Georges Rodenbach Characters: 1105

Updated: 2017-11-30 00:04


Charme étrange des teints où la chlorose neige!

Visages vraiment trop pales pour être heureux,

Qui font un peu rêver à des lis dans un piège,

Tout blêmes, sauf leurs yeux spacieux et fiévreux

Br?lant de l'air dont s'inaugure une bougie.

? vierges! Leur croissance est un triomphe ardu;

Elles parlent; et c'est, il semble, une élégie,

Un frileux bêlement d'agneau qu'on a tondu;

Car leur voix est de la couleur de leur figure.

Quelque chose de doux pourtant les transfigure;

Pales comme la lune, elles ont son halo!

Parf

ois, quand elles vont se voir dans une glace,

C'est comme, tout à coup, si c'était dans de l'eau,

Tant leur teint est trop frêle et fond à la surface.

Douce crise de chair et d'ame! éveil d'avril!

Heure où le buste s'orne, où la bouche est émue;

Changer! Et même la chevelure qui mue!

Et les seins nouveau-nés sur le corps puéril!

Moment si langoureux des surprises nubiles!

Pourtant l'eau reste indemne, elle ne souffre pas

Quand germe un nénuphar sur ses bords immobiles…

Ah! ces teints de chlorose au seuil des célibats!

Free to Download MoboReader
(← Keyboard shortcut) Previous Contents (Keyboard shortcut →)
 Novels To Read Online Free

Scan the QR code to download MoboReader app.

Back to Top

shares