MoboReader > Literature > Les douze nouvelles nouvelles

   Chapter 31 No.31

Les douze nouvelles nouvelles By Arsene Houssaye Characters: 2379

Updated: 2017-11-30 00:03


Quelques jours après cette rencontre inattendue, j'allai au théatre Beaumarchais, où l'on représentait un drame à fracas d'un autre de mes amis.

Je ne fus pas trop surpris de reconna?tre Bouquet sous l'habit d'un seigneur de la cour de Charles VII, amoureux de Paquerette, qui jouait le r?le d'Agnès Sorel.

-Comment, vous voilà comédien?

-Il le fallait bien. Agnès Sorel a toujours besoin de mon parapluie, et il pleut tous les jours.

Le bonheur rayonnait sur son front comme sur celui de Paquerette, qui s'approcha de nous.

-A la bonne heure, dis-je; j'aime à croire que vous avez fait publier vos bans?

Les amoureux prirent un air de gravité.

-Nous n'y pensions pas d'abord, dit Bouquet, mais nous nous aimons tant, que nous sommes décidés à nous marier.

-Après les noces?

-Vous êtes trop curieux, dit Paquerette; mais vous saurez que je suis arrivée à lui digne de porter la couronne d'oranger.

-C'est incroyable, mais je vous crois.

On allait entrer en scène.

-Mon ami, dis-je à Bouquet, tout cela est fort beau; mais puisque vous êtes si heureux, ne vous mariez pas.

-Oh! je l'aime tant, que je veux lui sacrifier ma vie!

-Pendant six mois, c'

est bien; mais après? Rappelez-vous les mariages de théatre.

-Oh! vous ne connaissez pas Paquerette!

-Oui, c'est un ange; mais les anges ne se marient pas, même dans le ciel.

Je ne sais pas pourquoi on donne encore des conseils: le lendemain, les fiancés vinrent chez moi pour m'annoncer le jour de leur mariage et me prier d'être un de leurs témoins.

-Jamais! m'écriai-je; je ne veux pas être témoin de ces choses-là; d'ailleurs, je porte malheur; j'ai été témoin de Roger de Beauvoir, d'Hector de Callias et d'Olivier Métra. Vous savez l'histoire de ces hyménées.

-Eh bien! si vous ne voulez pas être un de nos témoins, vous serez au moins un de nos convives?

Je ne pouvais pas refuser; j'allai même à la messe pour voir cette mariée de théatre, qui me parut un peu trop noire même sous son voile blanc; le soir, au d?ner, elle fut charmante, gentille à croquer pour son mari, pleine de charme et d'agrément avec tout le monde.

-Après-tout, me dis-je, en les quittant, il n'est pas impossible qu'ils ne soient heureux.

Cependant j'avais beau chercher dans mes souvenirs l'histoire des mariages de théatre, je ne pouvais rebatir la chaumière de Philémon et Baucis.

(← Keyboard shortcut) Previous Contents (Keyboard shortcut →)
 Novels To Read Online Free

Scan the QR code to download MoboReader app.

Back to Top

shares