MoboReader > Literature > Les douze nouvelles nouvelles

   Chapter 2 No.2

Les douze nouvelles nouvelles By Arsene Houssaye Characters: 2082

Updated: 2017-11-30 00:03


Ce qui fut dit fut fait.

Autrefois, les jeunes filles rêvaient un chateau gothique au bord d'un lac ou d'un étang, un h?tel aux Champs-Elysées, un palais d'été à Deauville; aujourd'hui, grace au progrès des lumières, leur rêve est une écurie.

Les hommes sont bien quelque chose pour elles, mais les chevaux! Elles n'ont pourtant pas lu M. de Buffon; mais leur journal officiel n'est-il pas le Sport ou le Jockey?

Arthur fit merveille, avec la rapidité d'une locomotive à toute vapeur. Le lendemain, il avait acheté au plus célèbre sportsman les plus illustres chevaux. La moitié de sa fortune y passa, mais il pouvait dire, non pas comme le sultan: ?J'ai dans mon sérail Fatma, Java, Lama, Diva, Diana: toutes les sultanes en a, mais: J'ai dans mon écurie Labrador, Spectator, Gladiator, Chancellor: tous les chevaux en or.?

Huit jours après, Spectator gagnait un prix aux courses du printemps; le nom d'Arthur Dupont était désormais un nom historique dans l'empire des turfistes et des hautes mondaines. Seulement, c'était toujo

urs Arthur Dupont! Laure, tout en le félicitant, lui dit avec une pointe de raillerie qui le per?a au coeur:

-Pourquoi n'êtes-vous pas comte, comme M. de Lagrange? To be or not to be!

-Qu'à cela ne tienne, murmura le triomphateur des courses, je vais demander cela au pape; c'est une petite affaire de cent mille; mes chevaux payeront mon titre.

Arthur ne s'était pas trompé de chiffre. Il fut, de par la cour de Rome, comte romain, ce qui est tout aussi bon que d'être comte fran?ais, quand on n'a rien fait pour cela.

Ce jour-là, Arthur demanda solennellement la main de très haute et très puissante damoiselle Laure de Montaignac.

Il se croyait déjà à la tête de la plus jolie femme de Paris. Ah bien oui! la veille, il y avait eu des courses; un autre sportsman triomphait; celui-là était marquis, celui-là descendait de l'Oeil-de-Boeuf....

Si bien que, le dimanche suivant, le curé de Sainte-Clotilde annon?a au pr?ne qu'il y avait promesse de mariage entre M. le marquis de N'importe-quoi et Mlle Laure de Montaignac.

(← Keyboard shortcut) Previous Contents (Keyboard shortcut →)
 Novels To Read Online Free

Scan the QR code to download MoboReader app.

Back to Top

shares